Accueil

De TechnoSophie
Version du 13 juin 2018 à 13:21 par Sysop (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher


Site en création !
Blik en pré-
opérations.
TECHNOSOPHIE
L'exploration d'une discipline nouvelle



Comme son nom l'indique, l'homo sapiens sapiens a une sagesse à deux faces : la philosophie où le spirituel explore sa connaissance perçue et la technosophie où il explore sa réification de son savoir acquis. Si la métaphysique est l'espace où la technosophie et la philosophie explorent leurs relations ontologiques avec l'inconnu, la syllophysique est celui où elles considèrent leurs liens architectoniques avec l'univers.



La thématique de ce blik sera la "technosophie". Cette notion correspond aux questions que pose le débat sur la généralisation conceptuelle scientifique d'intellecteur (intellect agent) humain, animal, et artificiel et de ses matérialisations et biologisations de l'Etre et des étants.

Le pourquoi est la philia

La philosophie regroupe les "'amis", les aficionados, du savoir et de la sagesse. Les "philos de Thalès" réclamant un texte éthiquement sérieux et scientifiquement crédible, qui soit digne d'un dieu, pour le personnage qu'ils faisaient descendre sur scène dans le tintamarre des choeurs et des tambours, par la technologie de leur mékhané : "Ἀπὸ μηχανῆς θεός / Apò mêkhanễs theós", en grec ; le "deus ex machina" en latin. L’éthique une discipline philosophique portant sur les jugements de valeur. Elle se définit comme une réflexion fondamentale sur laquelle la morale établira ses normes, ses limites et ses devoirs concernant la conduite humaine.

Le comment est la techné

La techné est la production de solutions aux besoins humains à partir du savoir-faire. "La sagesse, c'est de savoir ce qu'il faut faire; la vertu, c'est de passer à l'acte." (David Stark Jordan)
La technosophie se préoccupe donc du comment les savoirs regroupés de beaucoup (technologie) produiront ensemble une machine capable de porter une sagesse (ce savoir quoi faire) dont l'ethitechnique fera concorder ses actes avec les normes morales de ses utilisateurs humains ou artificiels et, dans ce derniers cas, de leurs commettants humains.
La technosophie architectonique ou fondamentale partagera l'architectonique philosophique sous l'aspect d'un langage de l'effectif que va rencontrer la technologie (la langue mathématique de Leibnitz ?). Elle sera tournée vers la syllotomie (anatomie systémique) de la réalité, dual dynamique de la vérité, phénoménologiquement perçue par chacun comme une pragmatique de l'effectif : son propos en sera de traiter de la grammaire du "logos entekhnos" (Basile le Grand), la "raison industrieuse" (Thierry Magnin) que nous atteignons.
La technosophie épistémique sera tournée vers les moyens de recherche de la vérité par la cohérence indéfinie, la nature de la/des connaissance(s), de la mémoire et des mnémoriels et la construction du/des savoir(s).
La technosophie humaine sera plus particulièrement tournée vers la facilitation de la vie et du développement humain à partir de la manière dont l'homme réclame, est capable et accepte la facilitation mécanique personnelle et sociétale, et l'éthologie cosociétale (anthropobotique).
La technosophie fonctionnelle sera tournée vers les spécifications fonctionnelles de la technologie pour qu'elle soit au service des comportements humains.


Pour l'instant, nous en sommes à des considérations tectoniques (science des structures) et agoriques (méthodologies polylectiques) :

  • les considérations sur le hasard et la nécessité (annotât).
  • la phénoménologique des gémnèmes : il semble donc convenable de lier ce site en préparation à la section embryonnaire s'engageant dans la considération des aspects technosophiques de l'Institut du Gémnème en considération parallèle.
  • exploration du concept de syllotomie comme l'anatomie intriquée du somatique, du mental et du spirituel.

(NB. Nous voyons que nous sommes ici dans une section nouvelle de recherche du LERDA liée aux aspects logiques, sociétaux et juridiques de l'autonomie de l'intelligence artificielle.)


Participez au débat technosophique de notre cyberagora !


Philosophie 
  • encyclopédie
Liens 
les "pré-technosophes" ?